Last son of Krypton

Publié le par Nathan

http://img15.hostingpics.net/pics/258844huiyun.jpg

 

 

J’y étais jamais allé avant. Et je sais même pas quoi raconter, parce que c’était un monde totalement décalé. Comme un festival de musique en fait. Un lieu et un moment où tout le monde est heureux d’être là et de vivre le truc, le temps est suspendu, on mange n’importe quand et n’importe quoi, on se parle sans se connaître et on s’émerveille pour tout sans s’offenser de rien. Ce qui était un peu particulier, c’est que moi, j’y allais surtout pour voir la suite.

Ben je l’ai vue.

Et le show était tellement immense que lorsque j’en suis sorti, j’avais juste envie de pleurer comme une petite connasse. Je sais pas trop comment expliquer. Mais c’est la première fois comme ça. Qu’il y a une reconnaissance magistrale d’un côté comme de l’autre. Qu’on a juste envie de dire merci, encore et encore, parce que c’est presque trop bien pour être vrai. Parce que la voix qui tremble un peu et les larmes aux yeux qu’on avait plus ou moins tous, que c’est pas aussi simple que ça en a l’air quand on en parle comme ça mais que c’est quelque chose qui dépasse tout ce que tu crois déjà savoir. Je vous aime tellement tous, et surtout toi, parce que c’est pas pareil. C’est concrétiser un truc que je rêve depuis des tas d’années. C’est le fait que ça me gène même pas que ça soit quelqu’un d’autre. C’est buguer en voyant treize mille personnes là où on en attendait quatre mille. C’était grandiose, magique et irréel. Et je dirais jamais assez merci pour ça.

Publié dans Avec du beurre dedans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lcrn 22/07/2013 22:44

Que s'est-il passé? Ton flou me laisse pantoise et c'est bien la première fois. Ne joue pas ton Blaubart et console ma curiosité nourrie depuis l'enfance de téléréalité comme celle qui porte un nom
nazi.

Bisous.

Violette 13/07/2013 18:38

PINAAAAAAAAAAAAAAAAAGE !