Tant pis.

Publié le par Jack Boy

J'aime pas dire bonjour. Ma mère a souvent du me le rappeller, quand j'étais gosse. "Allez, dis bonjour."

Mais j'aime pas dire bonjour. Le pire, c'est arriver dans une foule, genre, en famille, ou devant la porte de la classe quand j'étais plus jeune, et de devoir dire bonjour à tout le monde. C'est pas les gestes qui sont une torture, c'est de devoir le dire. L'instant ou tout le monde te regarde quand tu arrives. Faut trouver une bonne intonnation.

Pour dire aurevoir, c'est la même chose. Le moment où tu te lèves, et où tu dis "Je vais y aller, moi."

Du coup, parfois, je dis pas aurevoir. Les gens doivent penser que je suis impoli. Ca doit être vrai, en un sens. Le pire, c'est quand j'arrive pas à dire aurevoir aux gens que je reverrais jamais, parce que justement, je les reverrai jamais. Je me sens coupable. Mais c'est plus fort que moi.

Et puis, je parle pas assez. Dans le sens où je dis pas assez ce qui me passe par la tête. C'est pas moi qui le pense, c'est un reproche qu'on me fait. J'ai lu qu'en moyenne les gens prononçaient 15000 mots par jour. Quinze mille mots ? Comment ils font, bordel ?

Publié dans Avec du beurre dedans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gentil Salaud 04/05/2011 10:07


Handicape social leger que j'appelle ca.
Je pense pas atteindre les 1000 mots, j'ai pas dire des trucs qui servent a rien. Couple au fait que je taffe avec des asiats qui ne comprennent que l'englais de petit negre, arrivera le jour ou je
pourrais presque m'exprimer avec moins d'un SMS par jour.

Le pire, c'est que tu sens que t'es pas normal, mais t'y pourras plus jamais rien.


Nathan 13/06/2011 23:35



Les SMS en anglais de petit nègre, ça doit être quelque chose.


Sii u soun